Claire-Strauss

Claire-Strauss

Babelio 17 Articles

sur Babelio 17 critiques de mon roman

 

http://www.babelio.com/livres/Strauss-Sur-les-pas-de-Jesse/772050

 


quelques unes en vrac:

LydiaB
14 décembre 2015
Sophie est une lycéenne qui souffre. Comme certaines jeunes filles de son âge, elle éprouve un mal-être qui se reflète sur son corps : "Les derniers coups de ciseaux que j'ai infligés à ma chevelure n'ont rien arrangé. Durant cette dernière année, les esquisses de ma féminité se sont volatilisées. Mon sourcil droit est hachuré par une vilaine cicatrice : un vilain souvenir. Des cicatrices, j'en ai de nombreuses, sur la peau, dans le corps, et dans mon âme. (P5-6)" Aussi, lorsqu'elle rencontre Jesse, une marginale, elle est attirée par cette dernière et par son mode de vie... jusqu'à flirter avec l'impolitiquement correct. D'ailleurs, n'est-ce pas ce qu'elle reproche à cette société où l'intolérance l'emporte sur la liberté ? Cette même société qui la place dans des cases, une étiquette sur le dos car elle n'entre pas dans la normalité désignée subjectivement par cette dernière ! Comment, dès lors, ne pas comprendre son besoin d'évasion ?

Sur les pas de Jesse est un très beau roman. À l'heure où le terme "tolérance" est dans toutes les bouches, employé à toutes les sauces, ce livre permet de remettre les pendules à l'heure. le lecteur ne sera pas épargné par cette quête de liberté. le style est incisif, grinçant parfois, à la hauteur des personnages. Et si cela reste de la fiction, Sophie ou Jesse sont symboliques de cet attrait pour l'interdit, de cette soif de liberté, quitte à vivre des drames. Leur parcours, frisant la quête initiatique, ne peut que nous toucher.

Un grand bravo à Claire Strauss et tous mes remerciements aux Editions Langlois Cécile pour ce très beau partage.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
chardonette
22 octobre 2015
Tout d'abord merci à Babelio et aux éditions Langlois Cécile pour cet envoi suite à la masse critique Babelio. J'avais vraiment envie de lire ce roman après avoir lu le synopsis et j'étais également attirée par les objets présent sur la couverture qui sont un sac à dos bleu, des rangers roses et des canettes vertes. Et bien, ce roman est vraiment une très belle découverte. 
Sur les pas de Jesse est une histoire différente, un roman qui relate une rencontre pas comme les autres entre Sophie et Jesse. Sophie est une jeune lycéenne qui ne sait pas vraiment ce qu'elle veut faire dans la vie et qui se retrouve exclue de sa famille par rapport à son orientation sexuelle. Et puis un jour, au lycée elle va rencontrer Jesse, une jeune femme au caractère bien trempée qui c'est ce qu'elle veut et qui est sans véritable attache et ayant un lourd passif. Sophie, suite à cette rencontre va rapidement décider de quitter son ancienne vie pour partir vivre une sacré aventure et elles vont devenir inséparables. Au fil de la lecture on se rend compte qu'elles vont apprendre l'une de l'autre, grandir et aussi se compléter extrêmement bien.
L'auteur arrive à nous transporter dans la rue, où les rencontres sont fortement présentes, des rencontres accompagnées d'alcool et de drogues avec une scène inoubliable lors de la prise de LSD près d'une fontaine. Il y a également des rencontres amicales avec Luce et l'âne Héros mais aussi le jeune Mouche , le groupe de musicien bohème... mais aussi des rencontres dramatiques notamment une qui va être terrible tant pour les personnages que pour le lecteur. Bref, on va suivre le quotidien de ce drôle de duo de la recherche d'un véhicule motorisé qui va devenir leur « maison » à la recherche de travail mais aussi tout simplement leurs vies.
Ce roman est une fiction qui a le mérite de parler des sans-abris et c'est rare en littérature, c'est un sujet extrêmement intéressant, la frontière entre fiction et réalité est flou car la justesse des mots et bien adaptée. On a l'impression de vivre les conditions extrêmement précaires de nos personnages. C'est un roman sur l'aventure, le choix et la liberté. C'est une histoire touchante, la plume de Claire Strauss nous embarque dans cet univers qui est une ode à la route, la marche et beau message sur l'ouverture d'esprit et vers les autres. Pour finir, c'est le premier roman de l'auteur et j'espère lire d'autres ouvrages de Claire Strauss.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
OScaryne
24 octobre 2015
Sans pudeur mais avec une grande délicatesse, Claire Strauss embarque le lecteur sur la route, dans les pas de Jesse et de Sophie. En suivant le périple des deux jeunes femmes abimées par la vie qui ont choisi de vivre en marge de la société pour fuir l'intolérance, nous découvrons un autre monde que pourtant nous côtoyons au quotidien sans vouloir le voir.
Leur périple est ponctué de rencontres avec des personnages hors du commun, de bonheurs simples et de galères aussi, avec en tête un seul objectif : demeurer libres.
En refermant ce livre plein d'émotion, on ne peut s'empêcher de s'interroger sur son propre choix de vie ni de penser à tous ces gens qui ont décidé de prendre une autre voie afin de ne pas se laisser happer par une société qui n'accepte pas leur différence et qui a oublié que le monde n'appartient à personne.
Commenter  J’apprécie          120
Annchachou
13 février 2017
Quelle lecture animée! Merci aux Éditions Langlois Cécile pour l'envoi ce livre ainsi qu'à Babelio, pour m'avoir permis cette lecture si vraie.
Sophie, lycéenne mal dans sa peau rencontre Jessica, Jesse pour les intimes. de leur rencontre à leur périple, on suit le parcours et le chemin de vie de ces deux jeunes femmes, en quête de liberté et de bonheur.
Sophie retrace leur petit bout d'histoire à deux sous forme de journal, oscillant quelque peu entre passé et présent.
J'ai été transportée, par ce qui finalement s'apparanterai dans la forme à un témoignage, tellement bien écrit et fluide que l'on y croirait.
Des sujets tabous abordés, des rencontres, des joies, des peines, mais avant tout une histoire mêlant amour, partage, galère et combat.
Une fin rapide, ultra rapide, mais qui finalement révèle à elle seule toute la beauté du journal de Sophie.
Commenter  J’apprécie          40
fuji
10 janvier 2016
Un récit qui raconte le périple de deux jeunes filles : Sophie, jeune lycéenne mal dans sa peau et sa vie, effacée, solitaire et ayant peur de ce qu'elle croit de la vie; Jesse, elle , zonarde n'ayant pas peur d'assumer ses choix afin d'être libre.
La rencontre improbable de ces deux électrons libres va emmener le lecteur très loin, en kilomètres, paysages, dangers, et autres aventures.
C'est Sophie, qui nous écrit, car elle le doit, elle l'a promis et c'est lumineux, poignant, troublant.
Dans certaines familles, toutes origines sociales confondues, l'absence d'un vrai regard sur un ado, peut-il l'engager à rejoindre ceux que l'on évite de regarder?
Zoner : Mener une existence au jour le jour, plus ou moins en marge de la société, en vivant d'expédients.
Liberté : Possibilité d'agir selon ses propres choix, sans avoir à en référer à une autorité quelconque.
Un pont entre les deux : "affranchissement" , c'est ce que Sophie va rencontrer.
Le prix à payer?
Vous le découvrirez, au fil de ce récit.
L'écriture est fluide comme l'eau d'un ruisseau qui serpente dans nos beaux paysages. La France est un beau pays et l'auteur sait manier de belles métaphores et mettre en avant la poésie de nos décors bucoliques. Une belle connaissance de la faune et de la flore renforce le récit d'initiation de ces deux jeunes filles.
Le rapport de l'auteur au temps et au monde est une force , cela permet au lecteur d'être au coeur et non en dehors de cette histoire. Très fort en émotion c'est une belle réflexion sur la vie.
C'est un récit fort, car sans assimiler l'histoire à l'auteur, le lecteur sent que Claire Strauss, a tracé la route, et qu'elle a une personnalité bien trempée (vieille expression que j'affectionne car elle est parlante).
Une écriture lumineuse, pour un sujet qui nous interpelle sur ce que notre société offre à nos jeunes, comme modèle de vie.
Un bémol : le titre n'est pas assez représentatif du sujet.
Je sors de cette lecture dans l'émotion la plus totale.
Mon souhait est que ce livre rencontre un beau succès car il change le regard sur la marginalité, et comme le disait Malraux " si l'on comprenait on ne jugerait pas".
Merci à Claire Strauss et aux éditions Cécile Langlois de leur confiance.


11/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres